fbpx

Marc Bertin dit Marcotte, UN artiste PEINTRE UNIQUE

Avant d’être artiste peintre, Marcotte a eu un parcours de vie professionnel atypique.

Marc Bertin (dit Marcotte) a été cuisinier pendant plus d’une dizaine d’années. Chef de brigade à 18 ans, dès son BEP en poche, ce natif de la Loire-Atlantique enchaîne les expériences (Vendée, Var, etc.), fait de belles rencontres et met du cœur à l’ouvrage pour satisfaire les plaisirs des gourmets. C’est alors dans les secrets de sa cuisine que Marcotte laisse libre cours à sa créativité.

Déjà, il cherche un sens artistique à toutes ses réalisations.

Par la suite, il devient Artisan décorateur créateur dans une paisible bourgade du Périgord.

C’est donc naturellement qu’il se lance dans la peinture en autodidacte pour répondre d’une autre façon à ce besoin de création et restituer à travers ses toiles les émotions de ses rencontres passées si inspirantes.

« J’ai toujours été très sensible à la peinture mais je n’y connaissais rien. Un jour, un ami proche est décédé et j’ai eu besoin d’évacuer tout mon mal-être. Cela fait 20 ans que je peins ».

Du reste, son œuvre conçue à partir d’acrylique, de textures, de peintures de chantier (issues de son autre activité professionnelle) est comme sa cuisine : riche en émotion.

Il y ajoute des fibres (laine, soie, coton) et crée des accumulations qu’il incorpore dans ses créations, rendant son art aussi singulier que sa méthode de travail : « je ne travaille que très peu avec un pinceau, préférant travailler et sentir directement la matière avec mes mains ».

L’abstraction s’est vite avérée être une nouvelle terre d’expérimentation.

Afin de maintenir la dimension intuitive et ingénue de son travail, Marcotte, cultive une certaine distance avec les dictats artistiques. En limitant le poids de la conscience culturelle, qu’il juge « inhibant », l’artiste veut préserver la liberté de ses gestes et offrir une œuvre sincère.

Le fil conducteur de l’artiste Marcotte est le partage des émotions, et la création de lien. Chacune de ses compositions parle, répond, interroge nos âmes, dans une bienveillance inouïe : à l’image de ces fils entrelacés, c’est une relation unique qui liera le spectateur à l’œuvre.

Biographie

Marc bertin est né à Nantes le 4 décembre 1968.

Il vit et travaille à Issigeac, dans le Sud de la Dordogne depuis 15 ans.

Depuis une petite dizaine d’années, Marcotte expose régulièrement en France et à l’étranger.

Marcotte, artiste contemporain autodidacte qui échappe aux institutions et aux circuits classiques.


Je réalise des œuvres où les abstractions graphiques, La Holi (1) des couleurs et des fibres comme matières, jouent à la fois sur les connexions entre le tout et le rien, leur interdépendance.

Ma technique “d’accumulation” me permet d’utiliser la matière comme outil de création pour que le regard remplisse et imagine le vide. Je donne naissance à mes émotions, une dimension vibratoire et répétitive tel le corps et l’esprit, l’infiniment petit dans l’infiniment grand. C’est une invitation à m’engager à la rétrospection de “La Vie”, de ma liberté.

 « Le procédé du vide et du plein » donne l’énergie qui se diffuse dans mon oeuvre visible et invisible, apparentés au supports / surfaces.

La notion d’espace est primordiale au sein de Supports / Surfaces qui remet en question le statut d’objet clos et déterminé des œuvres d’art. La liberté avec laquelle sont traités l’espace des tableaux et le volume des sculptures, se répercute dans le traitement de l’espace d’exposition : les œuvres ne sont pas refermées sur elles-mêmes, mais investissent l’espace qui les entoure en englobant parfois celles d’autres artistes, placées à côté des objets environnants.

Je peins ce que l’on ne voit pas, ce que l’on imagine !!! « un art positif ».

(1)La Holi, parfois appelée fête des couleurs, ou Phalguna, est une fête hindoue originaire de l’Inde, célébrée vers l’équinoxe de printemps. Elle trouve son origine dans la Vasantotsava, à la fois un sacre du printemps et célébration de la fertilité.

Tout artiste si maître soit-il, connaît cette expérience selon laquelle sa création reçoit de lui une première force vitale qui, très vite, impose son autonomie et oblige l’artiste à coopérer avec elle. L’œuvre a sa force créatrice interne, elle conduit souvent l’auteur là où il ne croyait pas devoir aller, comme si elle avait une conscience et une sorte de connaissance du fruit qu’elle porte.

Annick de Souzenelle, écrivain
abstract artist


La vie pour apprendre a réaliser qu’il faut se réaliser


« À des nœuds, tels des peurs,
des accumulations, des protections,
des couches de joies et de peines,
des tissages pour filtres d’amour où le cacher parfois,
se protéger des autres mais aussi de soi,
des portes ouvertes ou fermées,
qui ne demandent qu’à s’ouvrir,
des couleurs vives et sombres comme le Vie et la Mort. »

LA LIBERTÉ DE CRÉER

Je fais de ma vie une sculpture, une peinture, une oeuvre originale, que j’ai plaisir à exposer à l’interprétation de votre regard.

Merci d’avoir suivi le fil

Découvrez les tableaux de l’artiste peintre Marcotte à vendre

preloader